??

PARTITIONS, METHODES, PLAY-BACK, ARRANGEMENTS



Bientôt sur cette page, des liens et des informations supplémentaires


SOMMAIRE
  • Peut-on jouer les musiques andines avec des partitions ?
  • Je trouve un morceau en de multiples versions, pouvez-vous me dire quelle est la bonne ?
  • Où puis-je trouver des méthodes d’instrument ?
  • Où puis-je me procurer des partitions ?
  • Où puis-je trouver des play-back ?
  • Comment puis-je me rapprocher de professeurs ou d’associations en France ?



    eut-on jouer les musiques andines avec des partitions ?

    Il faut le dire et le répéter, les musiques des Andes sont avant tout des musiques de tradition orales, qui donnent à leurs interprètes une grande liberté d’arrangement. Comme pour les autres musiques dites traditionnelles, leur inscription sur une partition peut les figer et réduire considérablement leur richesse : il faut choisir une seule version, et donner un « rôle » défini à chaque instrument, ce qui limite l’imagination et rend difficile la variation. C’est pourquoi la partition est, à notre avis, utile en musiques des Andes dans deux cas : comme l’un des supports d’apprentissage pour les débutants, et comme aide-mémoire pour les musiciens.
    A Chuymampi, nous dirions que tant qu'une méthode (orale, écrite, quelqu'elle soit) permet à quelqu'un d'apprendre et de partager cette musique qui nous passionne, nous n'y voyons pas d'inconvénient, indépendamment de la méthode la plus "traditionnelle", ou de la plus répandue, ou de notre propre manière de faire. C 'est pour cela que nous proposons aussi des informations sur les partitions, les méthodes écrites... !



    e trouve un morceau en de multiples versions, pouvez-vous me dire quelle est la bonne ?

    Les musiques traditionnelles sont des musiques fondamentalement orales, basées sur une liberté d'interprétation au sein de cadres à peu près fixes (patron rythmique, "forme" des phrases...) Dans les musiques andines, la liberté d’interprétation et d’arrangement des thèmes est assez étendue. Ainsi, il n'y a pas de "vraie" ou de "bonne" version d'un morceau, mais plein de variantes. Toutefois, on parle de « version originale » lorsqu’on se réfère à la première version connue d’un morceau d’auteur inconnu (musique populaire par exemple), ou au premier enregistrement d’un thème composé par un musicien.



    ù puis-je trouver des méthodes d’instrument ?

    Malheureusement, elles se font rares… Aucune méthode de quena n’est éditée aujourd’hui en France, mais certaines méthodes anciennes circulent (parfois) sur les sites Internet de vente d’occasion. Concernant les sikus, une méthode récente est à signaler positivement : publiée actuellement aux éditions Fuzeau, elle est bien documentée, assez pédagogique et accompagnée d’un CD (nous ne recommandons pas, en revanche, le siku de plastique qui l’accompagne). Il est aussi possible d’acheter diverses méthodes sur Internet, mais aucune ne nous paraît convaincante : écrites en espagnol, elles présentent souvent en quelques lignes la technique de souffle, donnent une page de doigtés et quelques partitions, mais sont rarement plus documentées. Les vidéos disponibles sur Internet (www.youtube.fr) peuvent aussi aider à apprendre les instruments par imitation. Cependant, en l’état des lieux des méthodes écrites, les deux meilleures solutions sont de côtoyer d’autres personnes pratiquant la même musique, ou de trouver un professeur pour débuter (même un cours informel et ponctuel nous semble très recommandable).



    ù puis-je me procurer des partitions ?

    La plupart des musiciens des groupes actuels jouent d’oreille, parfois sur la base de notes manuscrites partielles qu’ils prennent eux-mêmes, mais quasiment jamais à partir de vraies partitions. Il n’existe ainsi aucun recueil de partitions pour flûtes des Andes digne de ce nom. On trouve de (plus ou moins vieilles) partitions dans les méthodes d’instrument et sur les livrets des play-back, ainsi que sur quelques sites internet. Il est aussi à signaler que ceux qui enseignent la musique des Andes font parfois des partitions plus ou moins formelles pour leurs élèves, notamment comme support de mémorisation (malheureusement elles ne sont jamais diffusées).



    ù puis-je trouver des play-back ?

    Ils sont plus faciles à trouver que les partitions, bien que peu nombreux. De vieux enregistrements existent et peuvent être achetés sur Internet ou échangés entre passionnés. De récents CDs peuvent également être utiles (bien qu’ils soient souvent destinés en premier lieu à d’autres instruments, comme la flûte à bec). Plusieurs d’entre eux sont actuellement disponibles à la vente en France. Remarquons que les vinyles, cassettes, CDs, DVDs et vidéos en ligne (notamment sur www.youtube.fr) sont des supports de répétition très efficaces (et beaucoup plus accessibles), même s’ils ne sont pas en play-back et ne sont pas accompagnés de partitions (ils permettent donc de former son oreille, ce qui est très important).



    omment puis-je me rapprocher de professeurs ou d’associations en France ?

    Vous pouvez, en premier lieu, vous consulter les liens Internet que nous proposons sur le site de Chuymampi (regardez notamment les sites référençant les associations françaises en lien avec les Andes). Si vous n’y trouvez pas ce que vous désirez, n’hésitez pas à nous contacter directement à chuymampi@hotmail.com, en précisant ce que vous recherchez et où vous habitez, nous vous aiderons dans la mesure de nos possibilités.